De quelle manière peut-on réaliser un reportage vidéo ?

Pour communiquer à travers les vidéos, vous aurez le choix entre une infinité de formats comme le reportage vidéo, qui a l’avantage d’offrir à votre cible une immersion totale dans votre univers ou celui de vos produits ou services. À une époque où les consommateurs sont de plus en plus nombreux à s’insurger contre les « mensonges » des films promotionnels classiques, il est temps de revoir votre stratégie de communication, en misant de plus en plus dans le reportage vidéo. Les informations suivantes vous seront d’une grande utilité si vous ne savez pas comment les réaliser.

Connaître les types de reportage existant

Si vous voulez donner un nouvel élan à votre communication d’entreprise à travers la création de vidéo audiovisuelle de reportage, vous devrez commencer par vous interroger sur le type de reportage le plus adapté à votre projet. On en compte actuellement 5 catégories, la première d’entre elles est le témoignage, dedans des personnes ayant participé à un évènement ou l’ayant vu en parlent. Il peut s’agir seulement de rassembler des opinions exprimées, à travers, par exemple, le micro-trottoir. 

La deuxième catégorie est le reportage factuel qui, comme son nom le laisse déjà savoir, permet d’avoir la description du déroulement d’un événement. Là encore, les propos des témoins occupent encore une place non négligeable, mais pour donner de la valeur au tout, on y ajoute des éclaircissements des spécialistes. L’histoire de l’évènement constitue le noyau de ce reportage. 

Les portraits consistent seulement à dépeindre une personne ou un groupe (qui en constitue l’élément central) à travers ses opinions, ses sentiments et ses activités. Les analyses, de leur côté, visent à fournir des clarifications sur une situation donnée à travers des interviews et des illustrations en image. Ils ont, comme élément central, le raisonnement intellectuel des personnes interviewées appuyées par les illustrations. 

Enfin, il y les éditoriaux, qui reprennent tous les éléments de l’analyse, mais qui y ajoutent la prise de position et l’émission d’un jugement de valeur d’un journaliste face à une situation donnée.


Nous Réalisons et produisons tous vos projets vidéos.

Devis Express

La nécessité d’une phase de préparation 

La nécessité d’une phase de préparation 
la préparation de votre vidéo

Après vous être fixé sur le type de reportage que vous voulez, il est temps de vous attaquer à la préparation du projet. Cela consiste à répondre à toutes ces questions relatives au contenu de la vidéo : 

  • Quel est le fil conducteur
  • Existe-t-il un synopsis où il faut en créer ? 
  • Quelles sont les questions à poser ? 
  • Comment doivent se faire la documentation et la montée en compétence concernant le sujet ? 
  • Qui seront les individus avec lesquels s’entretenir ? 

Les questions suivantes concernent surtout l’organisation. Il est en effet important, avant la captation vidéo, d’avoir un planning de production bien établi et de connaître déjà tous les participants aux divers aspects du projet (interviews, comptes rendus, gestion du projet, gestion des autorisations de cession de droits, réalisation de dossier de production, etc.). 

La récupération d’autorisation de droit de cession doit avoir impérativement lieu avant le tournage. Elle nécessitera que vous ou la personne à qui vous allez confier la réalisation du projet vous déplaciez directement sur le lieu pour les prises vidéo. En fonction de ceci, cette autorisation peut avoir une durée de validité de plusieurs mois. Il est également important de vous assurer que les musiques et les contenus audiovisuels que vous allez utiliser pour le reportage vidéo soient libres de droits ; si ce n’est pas le cas en effet, il pourra y avoir engagement de votre responsabilité. 

Comme pour le tournage de n’importe quel film, un repérage des lieux de tournage est également indispensable. Cela vous permettra notamment d’en analyser les contraintes techniques. Il ne vous reste plus qu’à vous interroger sur la nécessité ou non de réserver du matériel, sur votre niveau de maîtrise des équipements nécessaires pour le tournage et sur l’espace disponible dans vos dispositifs de stockage d’images. 


Nos clients

Nous travaillons avec un large panel d'entreprises et de marques connues.

logo Kalenji
Kiprun logoVoici le logo de PimkieVoici le logo de just deboutVoici le logo de AdidasVoici le logo de decatlon
Logo affricallfood
logo Kalenji
Kiprun logoVoici le logo de PimkieVoici le logo de just deboutVoici le logo de AdidasVoici le logo de decatlon
Logo affricallfood

Les autres phases relatives à la production d’un reportage vidéo 

Les autres phases relatives à la production d’un reportage vidéo 
La production d’un reportage

Après la phase de préparation, vous pourrez déjà prévoir une date pour le tournage. Le Jour J, les techniciens commencent par procéder à l’installation de leur matériel. Profitez-en pour faire un briefing avec tous les participants à la vidéo en leur expliquant notamment le processus à suivre. Vous pourrez vous attaquer, par la suite, au tournage proprement dit et même s’il ne s’agit pas d’une captation live, l’extinction des téléphones est une condition pour le bon déroulement du tournage. Le journaliste peut ainsi commencer par poser ses premières questions. Le cadreur fixera ses yeux sur son écran pour s’assurer qu’aucun détail n’a été omis. Chaque élément compromettant les signaux audio peut entraîner une nécessité de recommencer une prise, il est ainsi important de s’assurer, bien avant le tournage, qu’il n’y en a pas sur le lieu. 

Suite au tournage, la personne en charge du projet ne devra pas oublier de bien noter le nom et la fonction des individus sur lesquels les caméras ont été « braquées ». 

La dernière étape à franchir avant la diffusion du reportage vidéo est la post-production qui est constituée notamment du montage. C’est grâce à ce dernier qu’on peut obtenir des plans bien choisis et parfaitement organisés, c’est au cours de cette étape également que sont effectués l’étalonnage, le mixage du son et l’encodage.